UA-37637260-1

Posts Tagged ‘ éditorialisation ’

La révolution relationnelle

Sérendipité et surinformation : des filtres nécessaires

04-06-relation-infobésité

Le principe même de recherche sur le Web favorise la sérendipité, c’est-à-dire la capacité à se laisser conduire, de lien en lien, vers une information qu’on ne cherchait pas forcément à l’origine. Le foisonnement des résultats d’un moteur de recherche, les liens hypertextes connectant un type de contenu à un autre, la dimension encyclopédique elle-même du Web permettent à tout un chacun d’accéder à un volume considérable d’informations qu’il devient désormais difficile d’appréhender.

Lire la suite »

La révolution relationnelle

Émergence des communautés : les contenus s’enrichissent, l’information se catégorise

04-05-relation-communautés

Élément fondateur des réseaux sociaux, le principe de communautés est en train de transformer les modes de communication et d’information. Les sites référents comme Facebook, LinkedIn ou Viadeo, pour les plus connus, ont eu pour effet de donner la parole à des communautés dont les interconnexions tissent une toile inextricable entre les individus. Cette tendance de nos sociétés postmodernes a été identifiée par le sociologue Michel Maffesoli avant la généralisation d’Internet et correspond, semble-t-il, à un retour à une certaine forme de tribalité. L’arrivée des réseaux sociaux ne serait donc qu’un révélateur de cette tendance. « Internet recrée des tribus : sexuelles, musicales, religieuses, sportives… Ces multiples petites tribus se regroupent autour d’une icône, d’un totem », nous dit celui…

Lire la suite »

La révolution médiatique

Les enjeux de l’éditorialisation

01-05-Media-editorialisation

La prolifération de ces contenus de masse pose désormais la question de l’organisation de cette matière première. Jusqu’à présent, le monde des médias se caractérisait par sa capacité à ordonner un contenu, à l’intégrer dans une ligne éditoriale, une grille de programmes ou un médiaplanning. Désormais, le contenu est délivré brut. Le média n’est plus en charge de l’éditorialiser. D’une certaine manière, l’utilisateur final devient son propre rédacteur en chef, sélectionne son information, la hiérarchise en fonction de son profil ou de ses attentes du moment. A nouveaux outils, nouvelle organisation des contenus La presse est le premier secteur à expérimenter ce nouveau mode de consommation de leurs contenus à l’issue de deux événements concomitants : l’arrivée sur le marché…

Lire la suite »

La révolution médiatique

Vers une nécessaire industrialisation des contenus ?

01-04-Media-industrialisation

La production de contenus reste-t-elle encore du ressort de la création ? Si Andy Warhol a prouvé qu’il était possible d’adopter une démarche industrielle dans l’acte de création artistique, on est en droit de se demander si ce modèle est transposable au monde des médias. La question se pose alors même que la croissance du nombre d’acteurs médiatiques interroge sur la capacité du « marché » à produire suffisamment de contenus pour des grilles de programmes toujours plus nombreuses et composites. Si YouTube, Flick’r ou Google sont des médias, ils ne sont rien sans le contenu qu’ils relaient. Les nouveaux modèles contributifs permettant de démultiplier la production de contenus par le plus grand nombre sont une première réponse. Mais laisser…

Lire la suite »

LA REVOLUTION DES CONTENUS

la révolution des contenus le livre dont sont issus les contenus de ce site
> En savoir +

Ca se passe sur Twitter

Suivre sur les réseaux sociaux