UA-37637260-1

La révolution médiatique

Média, multimédia, cross-média ou richmédia ?

Tags: , , , ,

Multimédia

La technologie informatique a entraîné de manière sous-jacente la notion d’hypermédia, fondamentale dans l’émergence des médias numériques. Elle porte en elle une nouvelle dimension suggérant la transcendance de ces nouveaux médias sur ce qu’il est coutume d’appeler les traditionnels. Ils sont les premiers à pouvoir simuler, contenir et combiner tous les autres types de médias en un seul et même espace : Internet. Un seul écran peut donner l’accès à une page de magazine aussi bien qu’à un player permettant d’accéder à une émission de radio ou à une vidéo. L’ère du numérique entraîne une volatilisation du média aux dépens des supports interchangeables.

Zapping, hypertexte et délinéarisation des contenus

La notion de médias délivrant un contenu unique est donc désormais révolue. Si hier, tout le monde était à peu près d’accord pour considérer que la presse avait pour vocation à délivrer un contenu écrit et que la télévision se cantonnait à l’audiovisuel, l’arrivée du numérique a rapidement contribué à brouiller les frontières. D’un point de vue de la narration, tout d’abord, le format numérique a cassé les modes de consultation linéaires en place dans les médias traditionnels et contribué à l’émergence de la consultation « zapping », à savoir faisant la part belle à l’errance et à la digression au cœur d’un même contenu. Jusqu’à parfois se perdre. Ce modèle, lié à l’hypertextualisation des contenus, est fondamental dans l’émergence des nouveaux modes de lecture et même de construction mentale : l’utilisateur prend aujourd’hui l’habitude d’appréhender un contenu par n’importe quel bout, sans qu’il n’y ait vraiment d’origine ou d’aboutissement. Ce modèle a des répercussions sur les métiers de la narration au sens large : du journaliste au scénariste, du concepteur de jeu au réalisateur. Il faut aujourd’hui non seulement penser résolument plurimédia, mais aussi en trois dimensions, le « consommateur » pouvant désormais accéder aux contenus de multiples façons.

Interaction et nouveaux formats de contenus

Dès lors, les notions de combinaison des contenus se sont succédé jusqu’à aujourd’hui. Partant du média, la technologie informatique a donné accès à un contenu multimédia au sens littéral, c’est-à-dire combinant de manière interactive le son, l’écrit, l’image et la vidéo. De cette notion sont nés un certain nombre d’autres avatars, comme le cross-média, vision plus marketing visant à délivrer le même contenu (ou le même service) sur de multiples médias, ou le richmédia désignant plus particulièrement un format publicitaire rendu possible notamment grâce au développement du haut débit. Ce dernier terme qualifie plutôt les contenus à forte interaction avec l’internaute et combinant différents formats comme le son, la vidéo ou la technologie Adobe Flash®.

Tags: , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA REVOLUTION DES CONTENUS

la révolution des contenus le livre dont sont issus les contenus de ce site
> En savoir +

Ca se passe sur Twitter

Suivre sur les réseaux sociaux