UA-37637260-1

La révolution technologique

De quelle révolution parle-t-on ?

Tags: ,

Quelle révolution ?D’un point de vue purement matériel, on est en droit de se demander si on assiste véritablement à une révolution. Depuis les années 70 et l’avènement du micro-ordinateur de bureau, force est de constater que les outils n’ont évolué réellement que sur le plan du pure design. Si on se situe d’un point de vue utilisateur, on peut même dire que le matériel reste depuis toujours articulé autour de la même interface de réception, matérialisée par l’écran, et d’une interface de saisie et d’interaction, incarnée par le clavier et, dans une moindre mesure, par la souris.

L’ordinateur a peu évolué par rapport à la technologie

Mais si on tire le bilan, on ne peut pas dire qu’il y a eu une disparition massive d’un matériel au profit d’un autre. Seuls les supports chargés de stocker l’information numérique ont souffert, et, avec eux, le matériel chargé de leur lecture : le magnétophone ou le magnétoscope tiennent lieu, aujourd’hui, d’outils préhistoriques alors que le lecteur de CD est en voie de marginalisation. Certaines technologies comme le télétexte ou la télécopie ont quasiment disparu des usages de communication, remplacées par les web mails et, de plus en plus, par le dialogue sur les réseaux sociaux. Si la technologie LCD a permis la miniaturisation et le développement de l’écran plat, la télévision reste encore la plupart du temps un « meuble » qui trône au milieu de la plupart des salons du début du XXIe siècle. Tout au plus pouvons-nous constater l’émergence des liseuses rendue possible par l’arrivée de la technologie d’encre passive ou des écrans tactiles qui ont permis celle des tablettes numériques.

Les écrans toujours présents et toujours plus nombreux

Même si elle paraît plus spectaculaire, la révolution en termes de matériel reste au final plutôt marginale au regard du raz-de-marée que constitue l’émergence des contenus en ligne. D’un point de vue technologique, la révolution en marche est donc moins celle des outils que celle de la généralisation et l’omniprésence des écrans dans notre quotidien. Selon l’étude Screen 360 menée par Médiamétrie, on compte en moyenne en 2011 5,3 écrans par foyer, soit un de plus qu’en 2008. Entre télévision, appareil photo, smartphone et tablette, l’écran devient compact, tactile, 3D, connecté et incarne l’outil technologique de convergence numérique par excellence. Et au travers de ses nombreux avatars, le vecteur des nouveaux usages de l’information et de l’émergence de l’omniconnexion.

Tags: ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA REVOLUTION DES CONTENUS

la révolution des contenus le livre dont sont issus les contenus de ce site
> En savoir +

Ca se passe sur Twitter

Suivre sur les réseaux sociaux