UA-37637260-1

La révolution relationnelle

La révolution relationnelle

De l’expertise individuelle à l’intelligence collective

04-08-relation-intelligence

L’émergence des médias numériques conduit bien à une nouvelle vision de la structure de nos sociétés, qui ne répond plus à une organisation centralisée et hiérarchisée, mais bien à une structure collaborative, matricielle, autogérée. L’accès à l’information, l’émergence des carrefours d’expression, la faculté de dialogue donnent la matière à une nouvelle forme d’anthropologie des individus connectés. Nos sociétés établies en communautés interconnectées s’apparentent de plus en plus aux modèles d’organisations sociales complexes établies chez certaines espèces comme les abeilles, les fourmis ou les oiseaux migrateurs. Elles démontrent qu’une société fondée sur la communication et l’instinct peut conduire à une certaine forme d’intelligence collective.

Lire la suite »

La révolution relationnelle

Quand l’émetteur perd le contrôle de ses contenus

04-07-relation-message

L’émergence des communautés, la construction de blogosphères, la démocratisation d’outils d’édition en ligne sont autant de contre-pouvoirs qui modifient aujourd’hui en profondeur la façon de s’adresser à son auditoire, qu’il soit client ou collaborateur de l’entreprise, contributeur actif ou lecteur passif. Aujourd’hui, l’image se construit non seulement par le biais des méthodes traditionnelles de communication descendante, comme la publicité ou les relations presse, mais elle est aussi, et surtout, une résultante du comportement des internautes sur les supports connectés. Pour imposer une image, il faut parvenir à ce que les internautes s’en saisissent sur le Web. C’est tout l’enjeu du Buzz Marketing. Mais pour la faire vivre, il faut accepter qu’elle soit reprise, déformée, augmentée, parodiée. En d’autres termes, pour…

Lire la suite »

La révolution relationnelle

Sérendipité et surinformation : des filtres nécessaires

04-06-relation-infobésité

Le principe même de recherche sur le Web favorise la sérendipité, c’est-à-dire la capacité à se laisser conduire, de lien en lien, vers une information qu’on ne cherchait pas forcément à l’origine. Le foisonnement des résultats d’un moteur de recherche, les liens hypertextes connectant un type de contenu à un autre, la dimension encyclopédique elle-même du Web permettent à tout un chacun d’accéder à un volume considérable d’informations qu’il devient désormais difficile d’appréhender.

Lire la suite »

La révolution relationnelle

Émergence des communautés : les contenus s’enrichissent, l’information se catégorise

04-05-relation-communautés

Élément fondateur des réseaux sociaux, le principe de communautés est en train de transformer les modes de communication et d’information. Les sites référents comme Facebook, LinkedIn ou Viadeo, pour les plus connus, ont eu pour effet de donner la parole à des communautés dont les interconnexions tissent une toile inextricable entre les individus. Cette tendance de nos sociétés postmodernes a été identifiée par le sociologue Michel Maffesoli avant la généralisation d’Internet et correspond, semble-t-il, à un retour à une certaine forme de tribalité. L’arrivée des réseaux sociaux ne serait donc qu’un révélateur de cette tendance. « Internet recrée des tribus : sexuelles, musicales, religieuses, sportives… Ces multiples petites tribus se regroupent autour d’une icône, d’un totem », nous dit celui…

Lire la suite »

La révolution relationnelle

L’émergence d’un cinquième pouvoir et la révolution égocentrique

04-04-relation-je

Un modèle chassant l’autre, la montée en puissance du pouvoir de l’internaute conduit aujourd’hui à l’émergence d’une catégorie de contributeurs ayant acquis une légitimité et une influence sur les médias connectés. Internet émerge aujourd’hui comme un cinquième pouvoir, parfois encore plus puissant que celui incarné traditionnellement par la presse et les médias, capable de mobiliser les communautés et d’influencer les décisions des industriels ou des politiques.

Lire la suite »

La révolution relationnelle

De la prise de pouvoir du citoyen à la co-création de valeur

Co-création

L’accès aux médias online conduit à une certaine forme de prise de pouvoir des citoyens sur leur environnement. Elle se structure selon la notion complexe d’empowerment, partagée par des disciplines aussi variées que la sociologie, la psychologie, l’organisation ou le management, et qui pourrait être résumée comme la capacité du citoyen à se prendre en charge et à acquérir une confiance en soi. Appliqué au nouveau modèle médiatique, l’empowerment traduit la capacité de l’individu à acquérir autant d’influence qu’une entreprise, un homme politique, un journaliste ou un expert. Bref, celui qui a la capacité de faire connaître ses idées.

Lire la suite »

La révolution relationnelle

De l’ère de l’information vers celle de la conversation

04-02-relation-dialogue

Au fur et à mesure de l’enrichissement de ses contenus, à partir des années 90, par les centres de recherche universitaires, les entreprises, les enseignes commerciales ou les titres de presse, le Web s’est rapidement imposé comme le nouveau média de la demande, supplantant en cela certains supports papier spécifiques comme le dictionnaire, l’encyclopédie ou l’annuaire. Le Web a annoncé, très tôt, la prise de pouvoir de l’internaute en tant qu’acteur de sa propre information. Même limité, le citoyen connecté a pris l’habitude, à cette époque, de choisir son contenu et de ne plus se soumettre à une grille de programmes ou à une ligne éditoriale imposée. Tout cela se faisait alors sans aucune intention préalable, ni de la part…

Lire la suite »

La révolution relationnelle

Liens faibles, liens forts : le paradoxe de la relation sociale

04-01-relation-liens

Le lien social est une notion fondamentale dans la relation entre les individus, qu’elle soit virtuelle ou réelle. Le sociologue Emile Durkheim le définissait, au XIXe siècle, comme l’expression du paradoxe entre la tendance à l’individualisme et l’instinct de solidarité organique entre les hommes. Une définition qui reste incroyablement d’actualité dans le cadre des relations sur Internet. Dans tous les cas, il régit les protocoles et les règles qui unissent, de manière consciente ou non, les personnes d’une communauté ou les groupes sociaux.

Lire la suite »

LA REVOLUTION DES CONTENUS

la révolution des contenus le livre dont sont issus les contenus de ce site
> En savoir +

Ca se passe sur Twitter

Suivre sur les réseaux sociaux