Étiquette : citoyen

L’émergence d’un journalisme citoyen

Internet est aujourd’hui devenu le principal carrefour de l’expression citoyenne, dans le sens où, une fois les quelques rudiments techniques acquis, il est une tribune unique de l’individu sur le monde. Face à la perte progressive de la crédibilité journalistique, la parole citoyenne, qui s’exprime sur les blogs ou les plateformes d’information, émerge aujourd’hui comme une ultime source d’expression libre, indépendante de toute autorité politique ou éditoriale et pour laquelle Internet constitue une caisse de résonance inédite. Le citoyen est à même de devenir un producteur de contenus autoproclamé, pour le pire et le meilleur, proposant sa propre vision , son propre point de vue, remettant en cause le rôle même du journaliste ou de l’éditeur dans le paysage médiatique. Ce journalisme citoyen est aujourd’hui considéré comme un cinquième pouvoir, alors que le quatrième, celui des médias traditionnels, traverse une crise d’identité sans précédent.

La fin du journalisme ?

La question de l’avenir du journalisme est universelle car elle est avant tout une question citoyenne. « Le droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste, rappelé dans la Déclaration des droits de l’homme et la Constitution française, guide le journaliste dans l’exercice de sa mission. Cette responsabilité vis-à-vis du citoyen prime sur tout autre », nous rappelle la charte d’éthique des journalistes qui précise également que « le journalisme consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, mettre en forme, commenter et publier une information de qualité ». Ces précisions nous rappellent combien le journaliste exerce un rôle social d’intermédiation primordial pour l’équilibre des pouvoirs et le respect des libertés individuelles. Or, le nouveau modèle économique dans lequel il s’inscrit désormais remet profondément en question son rôle et son utilité. Voire sa pérennité. Ce qui pose in fine un véritable problème de démocratie.

La tyrannie de l’urgence

Le nouveau rapport au temps imposé par les médias connectés exerce une influence directe sur le mode de rédaction et la manière de relayer l’information. La contrainte de temps n’est pourtant pas nouvelle. Elle peut même être considérée comme intrinsèque à la création des médias, qui ont toujours eu à répondre au challenge des délais de transmission de l’information.