Étiquette : buzz

Quand l’émetteur perd le contrôle de ses contenus

L’émergence des communautés, la construction de blogosphères, la démocratisation d’outils d’édition en ligne sont autant de contre-pouvoirs qui modifient aujourd’hui en profondeur la façon de s’adresser à son auditoire, qu’il soit client ou collaborateur de l’entreprise, contributeur actif ou lecteur passif. Aujourd’hui, l’image se construit non seulement par le biais des méthodes traditionnelles de communication descendante, comme la publicité ou les relations presse, mais elle est aussi, et surtout, une résultante du comportement des internautes sur les supports connectés. Pour imposer une image, il faut parvenir à ce que les internautes s’en saisissent sur le Web. C’est tout l’enjeu du Buzz Marketing. Mais pour la faire vivre, il faut accepter qu’elle soit reprise, déformée, augmentée, parodiée. En d’autres termes, pour se démarquer, un émetteur, quel qu’ il soit , doit prendre le risque de perdre le contrôle du message ou de l’image qu’il avait l’habitude de communiquer via les médias traditionnels.

Viral et social : quand les contenus font le buzz

Toute relation établie suppose a priori une réciprocité. Or, jusqu’à présent, la relation initiée entre la marque et le consommateur sur les médias traditionnels ou online reste le plus souvent en sens unique. Les médias digitaux demeurent toutefois un formidable carrefour de trafic et d’échange des contenus. Pour séduire et donc être partagé, le contenu se fait désormais connivent, drôle, ludique ou polémique. L’enjeu est, aujourd’hui, de remporter l’engagement des consommateurs pour qu’ils puissent devenir les ambassadeurs de la marque et évangéliser son message auprès de leurs propres réseaux. Et se substituer, du coup, au discours des marques jugé moins crédible.